Chapelle Sainte Brigitte

Chapel Sant-Brec'hed

Histoire

Dans cette chapelle, sainte Brigitte était invoquée contre la fièvre et était représentée avec un manteau rouge. Plusieurs hypothèses sont émises sur l’origine de la sainte célébrée ici car deux saintes du même nom ont existé. Mais, il s’agirait plutôt de la fondatrice d’une abbaye en Suède, canonisée en 1390. Un second saint est honoré dans la chapelle, saint Charles.

L’édifice est difficile à dater. On sait que son clocheton date de 1884 et que le reste du monument est issu de la reconstruction opérée au début du XVIIe siècle. Cela induit qu’auparavant une partie plus ancienne y prenait place.

À l’intérieur

Cette chapelle de forme rectangulaire présente différents appareils.

L’intérieur renferme un autel flanqué de deux socles de statues de style XVIIIe antérieurs à l’édifice, celui de sainte Brigitte à gauche et à droite, celui de saint Charles, portant une corde ininterrompue et torsadée.

À l’extérieur

Vous trouverez des sculptures sur les pignons et sur l’une des façades. L’une des particularités des ouvertures : la trace d’un ancien oculus est visible au sud.

La fontaine liée à sainte Brigitte se trouve à 50m à l’est de l’édifice de culte, au bord de la route, en bas d’un escalier.

 

CHAPEL SANT-BREC’HED

  • Istor

Chapel gouestlet da Santez-Brec’hed, sañset gouarantiñ doc’h an derzhienn (ur vantell ruz a oa àr he divskoaz). Ma ne ouier ket neoazh gwall reizh pe santez a vez enoret da vat amañ (div Santez Brec’hed a zo) e c’heller krediñ neoazh eo kentoc’h Brec’hed a Sued, an hini a savas kement a vanatier en he bro, ha bet lakaet da santez e 1390. Ur sant arall – Sant-Charlez – a vez enoret amañ ivez.

Diaes gouiet pegoulz emañ bet savet ar chapel gentañ ; adsavet eo bet – ar pezh a dalv e oa un dra bennak dija a-raok – e penn kentañ ar XVIIvet ; an tourig a zo bet graet e 1884.

  • An diabarzh

Un hirgarrezenn, masonet e stummoù liesort.

Un aoter get div delwenn ag an XVIII vet àr o sichenn, unan a bep tu : Santez-Brec’hed a-gleiz ha Sant-Charlez a-zehoù.

  • An diavaez

Kizelladurioù àr an naou bignon hag àr ul loñjer. Routoù un oculus (stanket bremañ) doc’h tu ar c’hreisteiz.

Fetan Santez-Brec’hed a zo aes da gavout : 50 m a-zoc’h ar chapel, e bord an hent ; diskenn get un dregei.

 

 

Partager cette page sur :