Chapelle Saint-Guénaël

Chapel Sant-Wenael

Histoire

En 1888, cette chapelle était en ruine. Un paysan de la métairie du Parc pris alors l’initiative de vendre une de ses sept fermes afin de pouvoir reconstruire la chapelle ailleurs. À l’origine, l’édifice se trouvait au bord du lotissement « Le Pratello ».

Saint Guénaël « éloignait les cataclysmes ».

À l’intérieur

Cette chapelle est composée de six travées. Les vitraux représentent différents saints : saint Guénaël est représenté du côté nord et du côté sud, saint Guigner.

En plus des statues, dont celle du saint célébré ici, l’édifice renferme un autel en pierre brute.

À l’extérieur

Le clocheton s’élève au sommet du pignon ouest. Il se compose de trois parties : une souche carrée, une chambre des cloches délimitée par deux corniches et une courte flèche conique.

 

CHAPEL SANT-WENAEL

  • Istor

E 1888 e werzhas ur laboureur-douar a Vetaeri ar Park unan ag ar seizh tachenn piaouet getañ da argantiñ sevel ar chapel nevez-mañ e-lec’h an hini dismantret en em gave tostik-tra da vod nevez ar Pratelloù hiniv an deiz.

Sant-Wenael, patrom ar chapel, ganet e Breizh-Arvorik (tost da Gemper doc’h ma lârer) a varvas tro 585. Pedet e veze en dañjerioù bras, er wallbasajoù.

  • An diabarzh

C’hwec’h treuzel.

Telwenn ar sant patrom hag e borteled livet àr ur werenn. War ur werenn arall : porteled Sant-Gwigner, ar sant en dehe kroueet ar barrez. Un aoter vein.

  • An diavaez

Tourig savet àr ar pignon tal : un azezenn garrez, logell ar c’hloc’h, ur begig pintek.

 

Partager cette page sur :